Archives

Stage avec Lyne Laforme
16 h 28 min , 8 avril 2014 0

Stage avec Lyne Laforme

Elle est de retour!

Suite au succès rencontré par le stage de l’année dernière, Lyne nous fait la joie de revenir partager sa précieuse connaissance sur l’entrainement du cavalier et du cheval en équitation western.

Pour ceux qui ne connaissent pas Lyne Laforme, elle enseigne depuis trente ans. Elle est instructeur-entraîneur niveau III du Canada Hippique et de la Fédération équestre du Québec, le plus haut niveau d’enseignement au Canada. Elle partage son temps entre la formation des instructeurs et entraîneurs, l’enseignement aux propriétaires des chevaux, les stages en Europe et en Amérique du Nord, l’entraînement de chevaux de compétition dans toutes les disciplines de l’équitation western et le coaching de leurs cavaliers. Lyne est également juge international FEI et NRHA en «reining» et juge de performance. Elle a d’ailleurs été juge lors des compétitions internationales de Reining du dernier salon Equita Lyon. Formatrice de juges au Québec, en Belgique et en France, elle a aussi travaillé en équipe à l’élaboration et à la mise en place d’un programme de formation des cavaliers (l’équivalent de nos galops) et des enseignants. Elle a également formé bon nombre des instructeurs western français.

Le niveau de compétences, et la grande pédagogie de Lyne ne sont plus à prouver, autant dire qu’il faut saisir l’opportunité de profiter de son enseignement à proximité. Au cours de ces deux jours de stage, elle proposera une méthode progressive adaptée aux compétences de chacun. Outre les exercices d’entraînement du cavalier et du cheval, elle s’attachera à résoudre des problèmes éventuels.

cliquer içi pour télécharger le formulaire d’inscription!

Training with Lyne Laforme

 

Following the success of the course last year, Lyne us the joy of sharing his valuable knowledge back on the training of rider and horse riding western.

For those who are unfamiliar Lyne Laforme, she taught for thirty years. She is an instructor-trainer Level III Equine Canada and Quebec Equestrian Federation, the highest level of education in Canada. She divides her time between training instructors and coaches, teaching horse owners, internships in Europe and North America, the training of competition horses in all disciplines of western riding and coaching their riders. Lyne is also an international judge in NRHA and FEI « reining » and judge performance. She has also been a judge at international competitions Reining last show Equita Lyon. Trainer judges in Quebec, Belgium and France, she also worked as a team in the development and implementation of a training program for riders (the equivalent of our gallops) and teachers. She has also trained many of the western French instructors.

The level of skills, and great pedagogy Lyne are proven, as that we must seize the opportunity to enjoy his teaching nearby. During these two days of training, it will propose a gradual approach tailored to the skills of each. Besides driving the rider and the horse exercises, it will endeavor to solve any problems.

Praktikum bei Lyne Laforme

Nach dem Erfolg der Veranstaltung im letzten Jahr, Lyne uns die Freude teilt seine wertvolles Wissen wieder auf die Ausbildung von Reiter und Pferd Reiten Western.

Für diejenigen, die nicht vertraut sind Lyne Laforme richtete sie seit dreißig Jahren. Sie ist ein Lehrer-Trainer-Stufe III Equine Kanada und Quebec Reiterlichen Vereinigung, dem höchsten Bildungsniveau in Kanada. Sie teilt ihre Zeit zwischen Ausbilder und Trainer, Lehrpferdebesitzer, Praktika in Europa und Nordamerika, dem Training der Turnierpferde in allen Disziplinen des Westernreitens und Coaching ihre Reiter. Lyne ist auch ein internationaler Richter in NRHA und FEI « Reining » und Richter Leistung. Sie hat auch ein Richter bei internationalen Wettbewerben Reining letzte Show Equita Lyon. Trainer Richter in Quebec, Belgien und Frankreich, arbeitete sie auch als Team in der Entwicklung und Durchführung eines Fortbildungsprogramms für Reiter (das Äquivalent unserer galoppiert) und Lehrer. Sie hat auch geschult, viele der westlichen Französisch Ausbilder.

Das Niveau der Fähigkeiten und große Pädagogik Lyne sind bewährt, als dass wir die Chance nutzen, seine Lehre in der Nähe. Während dieser zwei Tage Training, wird es eine schrittweise Annäherung an den Fähigkeiten der einzelnen zugeschnitten vorschlagen. Neben den Antrieb der Reiter und das Pferd Übungen werden sie sich bemühen, alle Probleme zu lösen.

Georges, le sellier des stars … aussi !
8 h 03 min , 14 mai 2013 0

Georges, le sellier des stars … aussi !

Georges de Equi-D, le « Christian Lacroix » de la selle

Cela fait maintenant quelques années que je connais Georges et sa femme Nathalie. Je l’ai rencontré sur des salons, notamment Equita’Lyon, à Lyon ^ et au salon du cheval de Paris. Georges, c’est le sellier des stars de l’équitation western! Guy Duponchel, Christophe Kayser, etc… pour ne citer que les reiners, mais il réalise sur mesure aussi des selles de pleasure, training ou show, des wades… bref, la selle dont vous avez envie.
Certes la selle entièrement réalisée à la main dont vous avez envie, mais celle dont votre cheval à aussi besoin ! Car Georges, c’est avant tout un fin connaisseur de la morphologie de chaque cheval, un pro de l’hippo. Des « bars » au « gullet », du « seat » à la « fork », il connaît tout ! Il l’explique d’ailleurs parfaitement, croquis à l’appuis (sauf si la Margarita est trop forte, lol) dans les conférences sur la selle western qu’il donne lors des « shows » ou à la demande. Il répète inlassablement les conseils primordiaux pour choisir une bonne selle.
Que vous soyez une star du western, un amoureux du travail bien fait et beau, un cavalier « éclairé » ou désirant se faire plaisir, mais de toutes manières soucieux de l’adéquation art/matériel/cheval, alors n’hésitez pas et foncez voir « Master Georges » de Equi D, parole de cheval.

www.equid.fr

Troisième stage équitation western enfants: la sécurité et le transport
7 h 52 min , 15 mars 2013 Commentaires fermés sur Troisième stage équitation western enfants: la sécurité et le transport

Troisième stage équitation western enfants: la sécurité et le transport

Troisième stage d’équitation western enfants: le transport, la sécurité, les couleurs des races Américaines

Avec une thématique plutôt axée sécurité et transport, ce stage vise également une connaissance des couleurs et spécificités des races de chevaux Américains.

C’est le début de la période de concours, et faire monter un cheval dans un van ou un camion en toute sécurité est primordial. En effet, si l’on souhaite un jour pouvoir se déplacer de manière à visiter d’autres horizons, voire transporter son cheval jusqu’à une clinique vétérinaire ou une compétition, il est nécessaire de savoir le faire monter dans un van, et sans panique pour les intervenants !

Après cet exercice, les enfants verront les différentes robes des chevaux en appuyant sur les différences entre certaines races comme les Quarter-Horses et Paint-Horses.

Suivra une reprise (cours) à cheval d’une heure environ.

Après l’exercice, viendra le temps d’un partage nouveau entre votre enfant et l’animal. En effet, après le toilettage des poneys ils concluront leur après midi devant un gros goûter réparateur !

 

Comment vont naitre nos poulains!
8 h 30 min , 24 janvier 2013 0

Comment vont naitre nos poulains!

Une surprenante vidéo

dans cet extrait de dvd Foal in Mare, une petite leçon d’hippologie, mâtinée de véto!  Que se passe t’il lorsque qu’une jument pouline,? comment se présente le poulain? que faire en cas de complication? Voici un petit extrait qui éclairera vos lanternes! C’est notre vie, au Village Western!

Il suffit de cliquer!

Poulinage en 3D

Suivez la santé de votre cheval! le bilan sanguin
13 h 30 min , 8 janvier 2013 0

Suivez la santé de votre cheval! le bilan sanguin

Lecture fastidieuse, mais instructive!

On retrouve trois paramètres sur un bilan sanguin : paramètres hématologiques, paramètres biochimiques, paramètres enzymatiques.

  • PARAMETRES HEMATOLOGIQUES

HEMATIES 6-12 tera/L Leur nombre augmente avec le niveau d’entraînement d’un cheval du fait de l’augmentation du volume sanguin, lui-même induit par le développement de la vascularisation. Baisse = anémie, la cause peut être très variable (inflammation chronique, insuffisance rénale chronique, tumeur de la moelle osseuse, pertes sanguines (hémorragies) ou destruction anormale des globules rouges (hémolyse)….). / Augmentation = polyglobulie

HEMOGLOBINE 110 – 190 g/L Là encore la concentration en hémoglobine est généralement diminuée lors d’anémie sauf si elle est d’origine hémolytique.

HEMATOCRITE 0,32 – 0,52 L/L L’élévation de l’hématocrite signe une adaptation à l’effort pour améliorer l’oxygénation des tissus. Cela signe aussi une légère hémoconcentration par déshydratation. Cependant chez le cheval, cette élévation est normale lors de stress ou d’effort. Elle provient dans ce cas d’un déstockage plus important de globules rouges contenus dans la rate qui retient 30 % de la masse des globules rouges. Généralement l’hématocrite est aussi diminué lors d’anémie.

VGM 40 – 55 µ3 C’est le volume moyen des hématies. Il présente généralement peu de variations chez le cheval. Sa diminution peut signifier une perte sanguine chronique.

CCMH 330 – 360 g/L Ce paramètre désigne la concentration en hémoglobine dans la masse globulaire (et donc le rapport entre hémoglobine et hématocrite). Il diminue lors de pertes sanguines chroniques.

TCMH 14,1 à 19,3 pg Teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine. Il s’agit de la masse d’hémoglobine contenue dans une hématie.

LEUCOCYTES 6 – 9 giga/L Baisse = manque de défences immunitaires.

Chez les animaux, les valeurs de référence de la numération leucocytaire sanguine sont beaucoup plus « larges » que chez l’homme. Cette dispersion est encore amplifiée par les conditions de prélèvement qui ne sont pas toujours rigoureuses (prélèvement en période post-prandiale, stress de l’animal, traitement corticoïde déjà débuté). Chez le cheval adulte, l’inversion de formule est assez fréquente (on peut observer jusqu’à 70% de lymphocytes).

POLYNUCLEAIRES NEUTROPHILES 45 – 65 % Baisse = Neutropénie : Pathologique, elle peut être liée à un processus inflammatoire aigu grave, à une endotoxémie ou une septicémie, à une maladie virale (grippe…)… / Augmentation = polynucleose ou neutrophilie : Physiologique lors d’exercice ou d’excitation. Pathologique, elle peut être due à une infection bactérienne chronique ou aiguë, à un excès de corticoïdes (endogène lié au stress, à un syndrome de Cushing…ou exogène), à un processus inflammatoire ou à une destruction tissulaire (traumatisme, tumeur…).

POLYNUCLEAIRES EOSINOPHILES 0 – 4 % Augmentation = signe d’une infestation parasitaire (vers) ou d’une allergie (dermatite estivale, réaction systémique d’hypersensibilité), d’un lymphosarcome ou d’une leucémie

éosinophilique.

POLYNUCLEAIRES BASOPHILES 0 – 3 % Rôle important dans le contrôle de l’inflammation et de l’allergie.

LYMPHOCYTES 25 – 50 % Augmentation = Lymphocytose. Physiologique en cas d’exercice, d’excitation. La lymphocytose pathologique est rare mais peut survenir en cas de leucémie lymphoïde, d’anémie infectieuse équine.                                                  Diminution = Lymphopénie. Elle peut être liée à un excès de corticoïdes, à une maladie virale, à une infection (septicémie, endotoxémie…), à une malnutrition ou à une immunodéficience.

MONOCYTES 1 – 7 %

THROMBOCYTES OU PLAQUETTES 100 à 500 x 109/L Diminution = Thrombocytopénie. Elle peut être liée à une diminution de la production plaquettaire (tumeur, myélopathie…), à une augmentation de la destruction plaquettaire (envenimation, affection virale…) ou à une augmentation de la consommation de plaquettes (hémorragie, CIVD (Coagulation IntraVasculaire Disséminée)).

  •  PARAMETRES BIOCHIMIQUES

UREE 0,2 – 0,45 g/L Augmentation = assimilation difficile du travail au niveau rénal. Une augmentation modérée peut être le fait d’une ration hyperprotéique. L’urée est le mode d’élimination de l’ammoniaque provenant du catabolisme protéique. Sa synthèse est assurée par le foie. Elle augmente de 57% pour le cheval et de 30% pour le poney à la fin d’une randonnée, et retrouve un taux normal en 48h. Cela est en rapport avec l’hémoconcentration et la diminution de filtration glomérulaire rénale associée. Cette augmentation provient aussi d’un catabolisme protéique accru pour assurer un apport énergétique par la néoglucogenèse.

CREATININE 6 – 20 mg/L Augmentation = Physiologique lors du travail. Pathologique : insuffisance rénale.                                                     Diminution = Peut être imputable à une fonte musculaire ou une rhabdomyolyse. Une augmentation est signe d’insuffisance rénale.

BILIRUBINE TOTALE ≤ 25 mg/L Augmentation = assimilation difficile du travail au niveau hépatique. Une augmentation de ce taux est le signe un ictère dont la cause peut être une anorexie. D’autres origines telles qu’une hémolyse (destruction excessive des globules rouges), une affection hépatique, une anémie, une insuffisance cardiaque, ou encore une administration de stéroïdes ou d’héparine peuvent expliquer l’augmentation de ce paramètre.

PROTEINES TOTALES 44 – 65 g/L Naturellement bas chez les foals, et augmente progressivement jusqu’à l’âge d’un an. Physiologiquement bas également chez les chevaux âgés et chez les juments au cours de la gestation et de la lactation. Une valeur faible peut toutefois être signe d’hémorragie. Son augmentation peut être liée à une déshydratation.

FIBRINOGENE 1,2 – 3,5 Augmentation = inflammation, traumatisme, tumeur ou déshydratation.                                                                     Diminution = hépatite aiguë, CIVD : Coagulation IntraVasculaire Disséminée (se traduisant par des hémorragies étendues et secondaire à une affection grave).

  • PARAMETRES ENZYMATIQUES

GAMMA GT 10 – 94 U/L Augmentation = surcharge hépatique ou problème au niveau du foie

SGOT = ASAT 90 – 350 U/L Augmentation = affection hépatique aiguë ou chronique, affection musculaire (myopathie) ou hémolyse. La mesure de cette enzyme est utile pour évaluer l’état de récupération d’un cheval : elle peut rester haut environ 10 jours après un effort.

CREATINE PHOSPHOKINASE ou CPK< 300 U/L  2 heures après un effort 12 – 60 au repos <150Augmentation = récupération incomplète ou problèmes musculaires généraux ou cardiaques ou problème de myosite (coup de sang) surtout si cette augmentation est couplée à une augmentation des ASAT.. Cette enzyme se trouve en grande quantité dans les fibres musculaires et le coeur. Son niveau sanguin augmente du fait d’une augmentation de la perméabilité membranaire lors d’effort important (parfois déchirure de myofibrilles), de défaut d’entraînement, ou de surmenage (acidose lactique, hypoglycémie) Elle augmente fortement à l’effort et proportionnellement à celui-ci. Elle atteint son maximum trois à quatre heures après l’effort et retrouve sa valeur de base en un à trois jours. Il n’y a pas d’effets cumulatifs du fait de l’élimination rapide de cette enzyme, aussi le taux atteint ne reflète que la difficulté du dernier effort.

LDH < 600 U/L Idem Aspartate amino Transférase = AST Cette enzyme, présente dans le foie et les muscles, est libérée dans le sang en grande quantité lors de souffrance tissulaire, ou en quantité moindre, du fait d’une augmentation de la perméabilité membranaire. Elle atteint son niveau maximum autour de 48h après l’effort, proportionnellement à celui-ci, et retrouve son niveau basal en une semaine. Comme son élimination est lente, par effet cumulatif le taux atteint après une randonnée de 5 jours sera plus grand que celui faisant suite à une randonnée de 3 jours.

PHOSPHATASE ALCALINE  1 75 – 400 U/L Augmentation : problèmes osseux ou hépatique

  • AUTRES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUES

FREQUENCE RESPIRATPIRE   8 – 16 / min

FREQUENCE CARDIAQUE   28 – 40 / min

TEMPERATURE RECTALE   37 – 38 °